Plus grande surveillance de l'immigration illégale

  • PDF

eugenio-laborinhoLe secrétaire d'Etat de l'Intérieur, Eugénio Laborinho, a demandé aux responsables du Service de Migration et des Etrangers (SME) à ce que les actions de fiscalisation soient intensifiées et donner un combat implacable contre l'immigration clandestine.

Eugénio Laborinho parlait hier lors de l'ouverture du Conseil Consultatif Elargit du SME.

Il mentionna que le pays est la cible d'une vague d'immigration désordonnée et irrégulière, qui viole de façon flagrante la loi migratoire.

Pour cette raison, il considère nécessaire une étude qui permette prendre des mesures d'acton plus diligentes et complexes, pour frustrer les intentions des réseaux qui font la promotion et aident l'immigration illégale, ayant pour but de déstabiliser le pays et chercher des gaints faciles.

Eugénio Laborinho affirma que l'utilisation des technologies de l'information va offrir aussi une nouvelle dynamique dans le procès de géstion des flux migratoires.

Il appela au renfort des systèmes de contrôle des visas, pour garantir l'efficacité du travail et une communication effective entre les différents organes du SME et des consulats en temps réel.

Le secrétaire d'Etat de l'Intérieur recommenda le respect des compromis de l'Exécutif dans le domaine de la coopération internationale, en ce qui concerne le respect des droits humains des citoyens qui croisent les frontières nationales. «Vous devez savoir agir responsablement, parce que c'est vous qui resprésentez l'image des autorités publiques du pays, dans un premier contact qu'ils établissent avec les citoyens étrangers», renforça le secrétaire d'Etat. 

Eugénio Laborinho a aussi demandé que les responsables du SME continuent à parier sur l'homme: «les plans à développer dans le cadre de l'appuis social doivent continuer à faire partie de l'agenda des priorités». Le Conseil Consultatif du Service de Migration et des Etrangers, avec la devise «Sous le signe du changement et de la rigueur, développons un service de migration fort et cohésif», va analyser plusieurs thèmes, parmi lesquels, le phénomène des taxes migratoires. Le Service de Migration et des Etrangers a un nouveau directeur depuis le 26 octoble, José Paulino Cunha da Silva, qui remplace João Maria de Freitas Neto.

Le nouveau directeur va procéder aujourd'hui à la fermeture du Conseil Consultatif du SME, qui est en train d'analyser les défis de l'institution pour les prochaines années. Le renfort des actions de contrôle des activités migratoires et la débureaucratisation des actes migratoires, ayant pour base la législation, font partie des défits du Service de Migration et des Etrangers.

 

Source : Jornal de Angola, le 16 novembre  2012


Retour

Authentification



Langues / Traducteur

Links

Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière